La crise des migrants expliquée en 1 minute

le
0
L'afflux de réfugiés met à mal l'Union européenne, qui a de facto rétabli certaines de ses frontières intérieures et est incapable de les répartir entre ses pays membres.
L'afflux de réfugiés met à mal l'Union européenne, qui a de facto rétabli certaines de ses frontières intérieures et est incapable de les répartir entre ses pays membres.

La guerre en Syrie dure depuis mars 2011. Conséquence : 13,5 millions de personnes se sont déplacées, sur et en dehors du territoire.

Près de 5 millions de Syriens ont fui le pays :- 2,5 millions ont rejoint la Turquie ;- 1,5 million le Liban ;- 600 000 la Jordanie ;- 245 000 l'Irak.Depuis le début du conflit, seules 104 000 places d'accueil ont été offertes légalement à des réfugiés syriens dans le monde. Soit 2,6 % des déplacés.Le sommet UE-Turquie pour régler la crise migratoire :- La Turquie s'engage à accueillir puis à renvoyer vers leur pays d'origine les migrants économiques arrivés en Grèce via des passeurs.- L'UE s'engage à accueillir 72 000 réfugiés répartis entre les 28 États membres. - Une aide financière supplémentaire de trois milliards d'euros est accordée à Ankara, en plus des trois milliards déjà dépensés.- L'UE promet de relancer des négociations d'adhésion de la Turquie dans l'Union, malgré le contentieux historique entre Chypriotes et Turcs. Si Nicosie s'oppose à cette décision, l'accord entre l'UE et Ankara pourrait ne pas aboutir.Prochain sommet entre l'Union européenne et la Turquie : les 17 et 18 mars, à Bruxelles.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant