La crise des grands pays émergents inquiète les marchés

le
0
Depuis deux mois et demi, les capitaux étrangers se retirent des pays émergents, provoquant une chute des devises locales, qui n'est pas sans rappeler une crise similaire survenue à la fin des années 1990. Inde, Brésil, Turquie, Russie et Afrique du Sud subissent une baisse de croissance, source de tensions sociales.

Simple trou d'air ou crise plus profonde? Les grands pays émergents, ces étoiles montantes qui tirent l'économie mondiale depuis plus d'une décennie, inquiètent les marchés. La croissance a nettement ralenti dans le club des Brics - Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud - ainsi qu'en Turquie, devenu le nouveau tigre du Proche-Orient.

La semaine dernière, le FMI a lancé un message d'alerte sur ces pays, revoyant à la baisse ses prévisions de croissance. La hausse de PIB ne dépassera pas cette année 2,5 % au Brésil et en Russie. Comme l'a indiqué le chef économiste Olivier Blanchard au Figaro, «le commerce international et les dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant