La crise des émergents sème la zizanie au G20

le
0
Brésil, Russie, Inde et Chine reprochent à la Fed, la banque centrale américaine, d'avoir changé de politique monétaire sans tenir compte des répercussions sur leurs devises qui depuis mai plongent sans discontinuer.

Il n'y a pas que la perspective de frappes militaires américaines en Syrie qui déchire le G20. Marquée par une chute brutale de leurs devises, la crise que traversent les grands pays émergents est une source de tensions croissantes entre les États-Unis et les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Alors que l'Occident est sur le chemin de la reprise, les pays du Sud subissent un ralentissement sévère, aggravé par des sorties massives de capitaux en provenance des pays riches. La roupie indienne a perdu 25 % face au dollar, le real brésilien 15 % ; le rouble a chuté de 10 % depuis le début de l'année.

Après avoir tiré la croissance mondiale pendant cinq ans, les puissances émergentes sont devenues une source d'inquiétude. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant