La crise de la zone euro est peut-être à un tournant, selon S&P

le
0
La crise de la zone euro est peut-être à un tournant, selon S&P
La crise de la zone euro est peut-être à un tournant, selon S&P

FRANCFORT (Reuters) - La crise de la dette de la zone euro a peut-être atteint un tournant si les accords conclus lors du sommet européen de la semaine dernière sont bien mis en oeuvre et si la Banque centrale européenne (BCE) donne un petit coup de pouce, estime l'agence de notation Standard & Poor's.

Réunis pendant deux jours à Bruxelles la semaine dernière, les dirigeants européens ont adopté une série de mesures censées briser les liens dangereux entre banques et dette souveraines de pays en difficulté.

Ils ont notamment posé le principe de la création d'une instance unique de supervision des banques de la zone euro, tout en convenant qu'elles pourraient être recapitalisées directement par le Mécanisme européen de stabilité financière (MES).

"Le vent pourrait être en train de tourner pour les dettes souveraines de la zone euro après le sommet du 29 juin. Les accords devraient contribuer à la stabilisation de la zone euro et à endiguer toute nouvelle détérioration de la qualité de crédit de ces dette souveraines", estime S&P dans un rapport.

La BCE, qui réunit jeudi son comité de politique monétaire, pourrait à cette occasion ramener ses taux d'intérêt à un nouveau plus bas historique afin de soutenir le crédit et l'activité économique.

S&P évoque toutefois la persistance de risques sérieux de non-application des accords conclus, ajoutant que d'autres abaissements de notes pourraient intervenir si les engagements n'étaient pas tenus.

Les agences de notation ont souvent été accusées depuis le début de la crise de la dette d'aggraver la situation en déclassant des pays en difficulté.

Eva Kühnen, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant