La crise de l'euro inquiète aux Etats-Unis

le
0
L'agence de notation Fitch estime que les établissements pourraient pâtir de la crise de la zone euro si celle-ci s'intensifie.

Les banques américaines sont «face à un risque élevé» de dégradation de leur note de crédit en cas d'aggravation de la crise de la dette de la zone euro, a lancé Fitch hier soir. Sur les marchés, la réaction a été immédiate : Morgan Stanley a dégringolé de près de 8%, Goldman Sachs de 4,2%, Citigroup de 4,1%, JPMorgan Chase et Bank of America de 3,7%, et Wells Fargo de 1,4% contre un repli de 1,58% pour l'indice de référence, le Dow Jones.

L'influente agence de notation estime ainsi que «à moins que la crise de la zone euro ne soit résolue à temps et d'une manière durable, les perspectives de crédit du secteur bancaire devraient être dégradées». Et Fitch ajoute que si les expositions des établissements américains aux dettes européennes sont gérables, «une amplification de la contagion pose un réel problème».

Forte exposition aux grands pays de l'Union européenne

Les banques américaines sont peu exposées aux pays touchés de plein fouet par la c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant