La crèche Baby Loup va déménager

le
0
De vives tensions ont suivi l'annulation du licenciement d'une salariée voilée. Une proposition de loi d'Éric Ciotti réglementant le port des signes religieux en entreprise est examinée ce jeudi.

Le groupe UMP a déposé une proposition de loi, sous l'impulsion d'Éric Ciotti, visant à inclure dans le Code du travail la possibilité pour un chef d'entreprise de réglementer le port de signes religieux sur le lieu de travail. Ce texte doit être examiné dans l'Hémicycle jeudi, lors d'une journée réservée au groupe UMP, mais n'a aucune chance d'être adopté. Il visait cependant à répondre aux questions posées par l'annulation, par la Cour de cassation, du licenciement d'une salariée qui travaillait à la crèche Baby Loup, une crèche aujourd'hui contrainte de déménager. «Vous avez vu La Hainede Mathieu Kassovitz? Alors vous savez où nous sommes situés!», résume un salarié de la crèche.

Dans l'histoire de Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), le 19 m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant