La CPI rejette la demande de libération de Laurent Gbagbo

le
0

LA HAYE, 8 septembre (Reuters) - La demande de remise en liberté de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a été rejetée mardi par les juges de la Cour pénale internationale (CPI). Les avocats de Gbagbo, qui est âgé de 70 ans, demandaient sa libération provisoire en raison de son état de santé. L'ex-président ivoirien (2000-2010) est accusé d'avoir plongé son pays dans la guerre civile en refusant de céder le pouvoir à l'issue de l'élection présidentielle de 2010. Gbagbo, transféré fin 2011 à La Haye, doit répondre de quatre chefs de crimes contre l'humanité perpétrés dans le contexte des violences post-électorales. Son procès doit débuter en novembre. (Anthony Deutsch; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant