La CPI prononce sa première condamnation

le
1
La Cour pénale internationale a jugé coupable de crimes de guerre Thomas Lubanga, un chef de milice congolais.

Thomas Lubanga est coupable et l'histoire s'en souviendra. Car en condamnant mercredi l'ancien chef de milice de la République démocratique du Congo (RDC), la Cour pénale internationale (CPI) a aussi rendu son premier jugement, dix ans tout juste après sa création. En 2002, à la signature des statuts de Rome qui mettaient sur pied la première juridiction transnationale permanente, cet avenir n'était pas si évident.

Beaucoup doutaient alors que la CPI ne voit vraiment le jour. À commencer par Thomas Lubanga. Celui qui était alors le tout puissant chef de l'Union des patriotes congolais (UPC) régnait sur Bunia, la capitale de l'Ituri. Un fief que le leader hémas s'était taillé aux dépens des Lundus dans une guerre ethnique qui fit plus de 70.000 morts. Sûr de lui, le seigneur de guerre intouchable recevait dans une vaste villa protégée par une meute de gamins en armes auxquels il ne prêtait pas la moindre attention. C'est pourtant la présence de ces enfants soldats qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le jeudi 15 mar 2012 à 07:53

    Fitch Ratings a annoncé mercredi qu'elle pourrait abaisser la note "AAA" du Royaume-Uni dans les deux prochaines années si le gouvernement ne réussissait pas à contenir l'accroissement de la dette du pays. En France l'augmentation annuelle est automatique et de 90 Mrds depuis 5 ans ---> CCC ?.