La CPA désavoue Pékin sur la mer de Chine méridionale

le
0
    LA HAYE, 12 juillet (Reuters) - La Cour permanente 
d'arbitrage (CPA), qui siège à La Haye, a estimé mardi que la 
Chine n'avait pas, historiquement, de raison valable de 
revendiquer les eaux de la mer de Chine méridionale. 
    Elle estime en outre que les revendications chinoises sur 
cette vaste zone maritime, découlant de la "ligne des neuf 
traits", ne reposent sur aucune base légale, et qu'aucune des 
îles de l'archipel des Spratleys ne peut conférer à la Chine une 
zone économique spéciale (ZEE). 
    La CPA juge que la Chine a interféré avec les droits de 
pêche des Philippins dans les parages du récif de Scarborough, 
et violé les droits souverains des Philippines en prospectant 
dans les parages du récif de Reed.  
 
 (Bureau de La Haye; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant