La course contre la montre de Laurent Spanghero

le
0
L'usine de Castelnaudary devrait rouvrir avant la fin juillet, avec une reprise d'activité progressive. L'administrateur judiciaire communiquera aux syndicats, ce mardi soir, la liste des 90 salariés qui conserveront leur emploi.

La course contre la montre a commencé pour Laurent Spanghero. Après avoir été désigné vendredi par le tribunal de commerce de Carcassonne comme repreneur de l'entreprise qui porte son nom, l'ancien rugbyman doit maintenant livrer un autre combat: assurer la réouverture de l'usine d'ici à la fin juillet. Depuis une semaine, les portes de l'usine de Castelnaudary (Aude) sont restées closes, et le personnel au chômage technique. Une renaissance très attendue alors que Spanghero, au centre de l'affaire de la viande de cheval, qui était jusque-là dans le giron de la coopérative basque Lur Berri, était menacée de disparition. Le dernier client de l'entreprise, le hard discounter Lidl, n'a pas souhaité renouveler son contrat le 30 juin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant