La course aux meilleurs troisièmes

le
0
La course aux meilleurs troisièmes
La course aux meilleurs troisièmes

L'Albanie est contente, mais pas complètement. Elle ne sait pas ce que vaut pour l'instant sa place de troisième. En attendant, on se fait quelques calculs d'épiciers.

Vendredi 26 septembre 2008, le comité exécutif de l'UEFA officialisait à l'unanimité le passage de l'Euro de 16 à 24 sélections nationales à partir de l'édition 2016. Une idée survenue lors de la campagne du candidat Platini à la présidence de l'instance européenne. "En 2007, juste avant que je devienne président de l'UEFA, deux personnes sont montées à la tribune pour demander que l'on passe de 16 à 24 équipes, un Irlandais et un Écossais, déclarait Michel Platini. C'est vrai qu'il n'y avait aucune équipe britannique en 2008. Ce n'est pas moi qui ai pris la décision, ce sont les 53 associations nationales, qui ne sont pas bêtes et qui ont compris que ce serait plus facile de se qualifier." Ce jour-là, Platoche aurait même pu rajouter qu'il serait plus facile de se qualifier lors de la phase de poules.

20 sélections encore concernées

C'est le sélectionneur de l'Irlande du Nord, Michael O'Neill, qui le déclarait avant la compétition : "Seulement huit équipes sont éliminées au premier tour, on va essayer de ne pas en faire partie". Qui dit 16 qualifiés sur 24 équipes réparties en six poules, dit quatre tickets pour les meilleurs troisièmes. À l'heure d'entamer la série des derniers matches de poule, pas moins de 18 sélections sont encore susceptibles d'empocher les quatre sésames de meilleur troisième : l'Albanie, l'Angleterre, la Slovaquie, le Pays de Galles, la Russie, l'Allemagne, la Pologne, l'Irlande du Nord, la Croatie, la République Tchèque, la Turquie, la Belgique, l'Irlande, la Suède, la Hongrie, le Portugal, l'Islande et l'Autriche. Comment départager les équipes à égalité ? Dans le même groupe, les sélections sont départagées sur leur(s) confrontation(s) directes, puis à la différence de buts générale, suivi du fair-play et de la position au classement UEFA.


Voilà pourquoi, en cas d'égalité de points entre le pays de Galles et la…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant