La course au gigantisme des navires de croisière

le
0
INFOGRAPHIE - Pour proposer au plus grand nombre des croisières à des prix toujours plus compétitifs, les armateurs commandent des navires de plus en plus gros.

«Avec une capacité d'accueil de 4928 vacanciers, le nouveau navire sera le plus grand paquebot italien», annonce fièrement la société Costa à propos de sa dernière commande, officialisée l'été dernier. De la même classe que le Concordia qui s'est échoué vendredi, son petit frère sera donc encore plus gros. C'est que, tout comme leurs cousins cargos, les paquebots de croisière sont atteints s'un syndrome persistant: le gigantisme. Il y a tout juste cent ans, le Titanic exhibait déjà ses 269 mètres de long, record du moment. Depuis, la course n'a jamais cessé, à la poursuite d'un objectif: réaliser des économies d'échelle pour proposer au plus grand nombre des croisières à des prix toujours plus compétitifs.

Aujourd'hui, c'est l'Allure of the Seas qui s'est hissé sur la première place du podium, en dépassant allègrement les 350 mètres. Croisant dans les Caraïbes, ce géant atteint la hauteur d'un immeuble de vingt étages. Il peut transporter jusqu'à 6360

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant