La courbe du chômage tarde aussi à s'inverser dans la zone euro

le
0
INFOGRAPHIE - Si le taux de chômage n'augmente plus depuis avril, il culmine à un niveau toujours très élevé de 12,3%.

L'embellie économique que connaît la zone euro ­depuis le printemps 2013 tarde àproduire ses effets sur l'emploi. Si le taux de chômage n'augmente plus depuis avril, il culmine à un niveau toujours très élevé de 12,3%. En novembre, 19.241 millions de personnes étaient inscrites au chômage dans les dix-sept pays de la zone euro, soit une hausse sur un an de 452.000.

Sur la dernière décennie, le chômage n'a jamais été aussi haut. Dans le détail des pays, la Grèce et l'Espagne enregistrent des taux records. L'Italie a connu une nouvelle poussée en novembre - à 12,7%, contre 11,3% un an plus tôt -, atteignant son niveau le plus haut depuis 1977, point de départ de la série statistique.

«Le chômage n'augmente plus mais reste à des niveaux inacceptables, en particulier dans les économies périphériques, et continue d'exercer une pressio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant