La courbe du chômage s'est inversée, et alors?

le , mis à jour à 08:41
21
La courbe du chômage s'est inversée, et alors?
La courbe du chômage s'est inversée, et alors?

Les choses sont pliées... du moins sur le papier. Le chef de l'Etat a affirmé qu'il ne se lancerait dans la course pour 2017 que si une éclaircie apparaissait sur le front de l'emploi. L'objectif est atteint. Les chiffres du chômage publiés hier soir n'ont pas fait mentir le retournement de tendance enclenché depuis le début de l'année. Fin octobre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (n'ayant pas du tout travaillé dans le mois) a reculé de 11 700 par rapport à septembre. Soit un total de 3 478 800 personnes dans les listes officielles de Pôle emploi.

 

A quinze jours de la date butoir des candidatures à la primaire de la gauche, François Hollande peut mettre à son palmarès une baisse de 101 300 demandeurs d'emploi en catégorie A sur un an. Une évolution confirmée par l'autre thermomètre de la maladie du chômage, celui de l'Insee (- 118 000). Bref, annoncée depuis des semaines, « l'inversion, elle est là », pour paraphraser Myriam El Khomri, la ministre du Travail.

 

Reste à faire entrer cette petite musique dans la tête des Français. Les communicants du très probable président-candidat vont devoir faire preuve de virtuosité. Car l'inversion de la courbe du chômage ne va pas mécaniquement inverser celle des sondages au plus bas pour François Hollande... Il jure que la bataille « porte ses fruits », s'appuyant sur « la plus forte baisse annuelle depuis 2008 », selon le communiqué du ministère du Travail. Mais les Français ont souvent une tout autre réalité du marché du travail sous leurs yeux : celle vécue dans les familles, par les voisins, ou dans les entreprises de leur région...

 

556 000 chômeurs de plus depuis 2012

 

A la loupe, les chiffres d'octobre ont un versant... nettement plus sombre : avec le recul de l'âge de la retraite, les seniors sont de plus en plus nombreux sur le carreau (+ 0,4 % sur un mois, + 1,6 % pour l'année). S'ajoute à cela la progression dramatique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a une semaine

    Merci Monsieur SAVAMIEU: pipotage et compagnie avec tout ceux qui ont été radiés, en formation, en contrat d'avenir ou de génération, + 230 000 personnes recrutées dans le para publique et 70 000 fonctionnaires de +.

  • serval02 il y a une semaine

    Proverbe chinois "même les arbres n'atteignent pas le ciel"...Donc le chomage a force de monter devait mécaniquement redescendre...Et Hollande de s'écrier "c'est moi qui l'ai fait"...La montée bien sur....

  • YesWeTax il y a une semaine

    Quand on analyse la courbe du chomage, il faut tenir compte des effets saisionniers, été, Noel, etc. A l'approche de Noël, on embauche pour le shopping de fin d'année. Et puis avec des créations sans réels besoin à tout va dans la fonction publique, les emplois aidés, on triche sur le chiffre. Moi aussi, je peux réduire 1 Million de chomeurs si j'embauche 1 Millions de fonctionnaires.

  • mlemonn4 il y a une semaine

    le chiffre de 800.000 chomeurs de plus dans les Stat bien triturées sur le quiquennat de nos technocrates du hollandisme diminué d'un epetite améliortaion de 100.000 chomeurs de moins sur un an (et encore si on ne compte pas tous ceux qu'ils ont planqué sous la moquette comme de la poussière!), il reste 700.000 chomeurs de plus sur la législature; vraiment pas de quoi se représenter ! Mais comme ce sont des menteurs professionnels il se représentera, la soupe ets tellement bonne !!!

  • du-guesc il y a une semaine

    je ne connais pas beaucoup de socialistes ou encore moins communistes qui dirigent des entreprises si petites soient elles, alors comment comprendre pour eux ce qu'est un système économique fondé sur les sociétés par actions ? et leurs origines ou leurs pensées ou leurs actions et réactions .

  • m1234592 il y a une semaine

    Depuis des mois maintenant il est interdit de publier de parler et même de murmurer le chiffre de la popularité de bidochon. Et pourtant les couloirs de l'Elysée de bruissent que de cela : va t-il trouver du pétrole à force de descendre.

  • m1234592 il y a une semaine

    @GR07 je rendrai la politesse aux socialistes qui n'ont pas reculé à se parjurer en signant la charte de la droite et du centre et j'irai voter bidochon à la primaire de la gauche et plutôt 2 fois qu'une. Et plus dure sera la chute.

  • m1234592 il y a une semaine

    toujours pour les marchands d'illusion de la gauche et toujours d'après les chiffres incontestables de la DARES : les chiffres sont les chiffres on peut les manipuler sur un mois, voir 2 mais on revient toujours à la tendance lourde de ce gouvernement : + 1 163 000 chômeurs supplémentaires, + 21,6%, +21,6% !!!, de chômeurs en plus qu'en mai 2012. Et bidochon de s'applaudir pour cette hausse continuelle.

  • GR207 il y a une semaine

    Le nab-ot ventripotent gominé à talonnettes se représentera évidemment et il est fondamental d'aller voter (en particulier les électeurs de droite) pour le virer dès la primaire des soces. Le virer le 22 janvier fera gagner 3 mois sur l'échéance officielle! Ce serait ainsi un zombie entre le 22 janvier et le 7 mai qui ne serait plus tenté de prendre des mesures démagogiques pour se faire réélire!

  • m1234592 il y a une semaine

    Le nombre PE des chômeurs en octobre est de 6 547 600 soit une hausse de 1,3% sur un an et de 0,5% sur 3 mois ! http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-decpd171116.pdf Voilà les résultats des magouilles de la hollandie pour trafiquer les chiffres. Rappelons que l'INSEE travaille par sondages sur d'autres critères mais que l'INSEE recense ce qu'ils appellent le "halo du chômage" ce sont des gens sans emploi qui ne sont pas inscrits à PE et qui sont plus de 1 million.