La Cour suprême britannique reconnaît la Scientologie comme une religion

le
0
En reconnaissant la capacité de l'Église de scientologie à prononcer des mariages, la juridiction suprême ouvre la voie à une normalisation de la secte outre-Manche.

Correspondant à Londres

L'Église de scientologie se rapproche d'une reconnaissance officielle par l'État britannique. La Cour suprême, plus haute juridiction du pays, a donné raison à une femme qui souhaite se marier dans une chapelle de l'organisation, reconnue comme «un lieu de culte».

Au Royaume-Uni, où il n'y a pas de séparation entre l'Église et l'État, le mariage religieux vaut mariage civil et une seule cérémonie est nécessaire. Un mariage célébré dans une église n'a pas besoin d'être ratifié dans une mairie, comme en France, pour être reconnu. C'est à ce titre que Louisa Hodkin, 25 ans, élevée dans la scientologie par ses parents, a déposé un recours après le refus d'un officier d'état-civil de reconnaître son union avec son fiancé Alessandro Calcioli, lui aussi scien...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant