La Cour des comptes tape sur les stations de ski des Pyrénées

le
0
La station pyrénéenne d'Ax 3 Domaines (anciennement Ax-Bonascre), sur les hauteurs d'Ax-les-Thermes, dans les Pyrénées.
La station pyrénéenne d'Ax 3 Domaines (anciennement Ax-Bonascre), sur les hauteurs d'Ax-les-Thermes, dans les Pyrénées.

Le message est clair : les stations de ski des Pyrénées - "en crise latente, contrairement à la situation observée dans les Alpes du Nord" - doivent profondément changer pour éviter "l'effondrement d'un pan entier de l'économie des territoires de montagne". Voilà un des messages que passe la Cour des comptes dans son rapport annuel. Aujourd'hui, le massif des Pyrénées compte une trentaine de stations de sports d'hiver, qui représentent "environ 10 % des parts de marché du ski en France". Mais cette part diminue année après année, car "la fréquentation connaît une érosion dans les Pyrénées et se situe tendanciellement sous la barre des 5 millions de journées-skieurs".Stratégie à revoirSouvent petites - les deux tiers d'entre elles ne dépassent pas 5 millions d'euros de chiffre d'affaires -, les stations des Pyrénées ont globalement des situations financières "tendues". Résultat, leurs niveaux de déficit et de dette ont souvent de fortes conséquences sur les finances des collectivités locales, "souvent mises à contribution pour apurer la dette". Et les magistrats de la Cour des comptes de citer le cas de la station des Angles, dont le résultat d'exploitation, hors subventions, "affiche un déficit de 0,44 millions d'euros entre 2006 et 2012". Des résultats qui ne permettent pas de rentabiliser les lourds investissements exigés : la dette de la commune des Angles s'élève ainsi à plus de 30 millions d'euros, "soit, ramenée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant