La Cour des comptes épingle les dépenses des collectivités locales

le
0
Les plus gros dérapages concernent les dépenses de personnel. Elles représentent, en moyenne, 35 % des coûts de fonctionnement. » Des dérapages multiples » La gestion du personnel en cause

L'étau se resserre sur les collectivités locales, sommées, elles aussi, d'«apporter leur contribution au redressement des comptes publics». Tel est le message musclé de la Cour des comptes dans son premier rapport, dévoilé lundi, sur les finances locales. Avec cet opus, qui s'ajoute aux rapports sur la situation des finances de l'État et de la Sécurité sociale, tous les acteurs publics seront désormais passés au crible chaque année.

Le respect des engagements de la France envers l'Europe en matière de déficit implique «un freinage effectif des dépenses de fonctionnement, en particulier pour les communes et intercommunalités, sans que soit remise en cause la qualité des services publics», a martelé Didier Migaud, le premier président de la Cour. Le déficit des ad...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant