La Cour des comptes épingle la productivité de la Poste

le
7
La Cour des comptes épingle la productivité de la Poste
La Cour des comptes épingle la productivité de la Poste

Alors que la Poste met régulièrement en avant la baisse du trafic courrier pour justifier une hausse du prix du timbre, la Cour des comptes pointe dans un « référé », publié mardi, la coûteuse inadaptation du réseau actuel de la Poste.

Baisse de productivité

C'est la surprise de ce rapport : selon les sages de la Rue Cambon, « entre 2009 et 2014, une baisse globale de 25 % du temps d'activité des guichets a été constatée ». Mais dans le même temps, notent-ils, « la Poste n'a réduit les charges de son réseau que de 8,9 % ». En clair, elle n'a pas adapté ses effectifs.

Cette chute de productivité a parfois des incidences spectaculaires. « En 2014, écrit la Cour, on dénombrait dans les zones urbaines 965 bureaux de poste ayant une activité inférieure à trois heures quotidiennes. 173 n'avaient une activité que pendant moins d'une heure » ! C'est là un effet de la baisse continue de l'activité « guichet » selon la Cour, qui recommande donc une restructuration accélérée du réseau au profit de « points partenaires » en même temps qu'une adaptation des horaires à la demande.

Un réseau trop dense

Selon la Cour, cette chute de productivité est aussi liée à la trop forte densité du réseau. Densité supérieure aux exigences communautaires et à celles de la loi française, mais imposée à la Poste comme une contribution à l'aménagement et au développement du territoire. Cette contribution fixe à 17 000 le nombre minimum de points de contact sur le territoire. En contrepartie, la Poste bénéficie de 170 M€ d'abattement fiscal, qui sont loin de compenser les 250 M€ de surcoût du réseau, pointe la Cour. Cette dernière souligne que de nombreux services sont, en outre, désormais disponibles via Internet.

Explosion des coûts immobiliers

Cette densité qui permet à la majorité de la population de bénéficier d'un point de contact « Poste » à moins de 1,5 km de son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 il y a 8 mois

    La Poste n'est ni plus, ni moins productive que le troupeau de dinosaures de l'économie publique qui consomment, à eux seuls, 57% du PIB Français !!! Qui va oser envoyer la météorite qui détruira ces créatures inadaptées au monde moderne ?

  • a.mabire il y a 8 mois

    encore un dinosaure qui va nous couter trés cher à abattre. Le pire c'est que, comme d'habitude, les dirigeants et politiques avaient tous les moyens d'anticiper et personne n'a rien fait. La poste continue de recruter plutot que d'essayer de gagner en productivité. Merci Me Bez an ceno...

  • frgillon il y a 8 mois

    Vous trouvez cela normal d'être obligée d'acheter les timbres via le site internet de la Poste pour avoir un choix convenable de beaux timbres introuvables dans les bureaux de Poste ?

  • janaliz il y a 8 mois

    Je n'ose même pas vous parler des horaires. Dans ma ville elle est censée être ouverte à 9h (oui vous avez bien lu 9h). En fait souvent le premier employé arrive à cette heure-là, et l'ouverture effective se fait vers 9h10/9h15.... Quant à la fermeture à 16h (oui vous avez bien lu 16h !!!). Là c'est 16h pétante ! Il sont réglés sur le clocher du village... Si, si !!! Je ne savais qu'il y avait un partenariat entre l'heure ecclésiale et ce monument de la laïcité qu'est la poste...

  • frk987 il y a 8 mois

    C'est exactement ce qui m'est arrivé il y a quelques jours, besoin de timbres, rien dans les bureaux de tabac, donc j'entre à la Poste, pas un CHAT, no body, 10 gus à ne rien faire et j'ose demander 10 timbres lents...Y a des automates...oui mais j'ai pas de monnaie ni de cartes....alors on a PAS !!!! c'est ça la POSTE...TOUS à virer.

  • restif1 il y a 8 mois

    déclaration de l'employée à mon bureau de Poste: je suis fonctionnaire, je ne suis pas là pour travailler (authentique). Pour les affranchissements même constat que tamtou

  • tamtou il y a 8 mois

    Mon bureau de poste, ville de 10 000 habitants, refuse de vendre des timbres au guichet ils exigent que les clients utilisent l'automate, même si il y a aucun autre client.