La Cour des comptes appelle à réformer Sciences Po Paris

le
0

PARIS (Reuters) - La Cour des comptes appelle à réformer Sciences Po Paris pour mettre fin à la gestion dispendieuse de l'établissement, écrit lundi Le Monde, citant un rapport provisoire.

Selon le quotidien, le rapport critique la forte hausse des rémunérations ces dernières années et recommande une refonte du statut de l'école, partagé entre la Fondation nationale des sciences politiques et l'Institut d'études politiques.

Le rapport souligne que la rémunération brute de Richard Descoings, qui dirigeait l'établissement jusqu'à son décès en avril dernier, a augmenté de 60% entre 2005 et 2011 et a culminé à environ 537.000 euros en 2010. La Cour compare cette rémunération aux 160.000 euros gagnés par le président d'un autre grand établissement universitaire.

La ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a déclaré dans un communiqué que ces informations étaient issues d'un rapport provisoire et confidentiel, et qu'elle attendrait le rapport définitif "pour porter une appréciation sur le fonctionnement de cet établissement".

Selon Le Monde, le rapport définitif est attendu en novembre.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant