La Cour de Justice ouvre une enquête sur Éric Woerth

le
0
INFO LE FIGARO - La commission des requêtes de la Cour de Justice de la République a donné son feu vert à l'ouverture d'une enquête sur le rôle de l'ancien ministre dans la vente de l'Hippodrome de Compiègne.

Le couperet est tombé pour Éric Woerth : la Cour de justice de la République (CJR) ouvre une enquête sur l'ancien ministre pour prise illégale d'intérêt au sujet des conditions de vente de l'hippodrome de Compiègne. L'information, révélée par le Figaro, a été confirmée par le parquet général près la Cour de cassation, à l'origine de la procédure.

La commission des requêtes de la CJR a donc estimé justifié de transmettre le dossier à l'instance d'instruction proprement dite, qui, de facto, va ouvrir une enquête. Après avoir étudié le dossier pendant plus d'un mois, la commission a décidé de retenir la «prise illégale d'intérêts» - passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende - mais pas le délit de «favoritisme».

A l'issue de l'enquête, la commission, composée de trois magistrats de la Cour de cassation, devra dire si elle renvoie ou non Éric Woerth devant la Cour de justice, seule instance habilitée à juger les membres du go

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant