La Cour de cassation valide les écoutes de Nicolas Sarkozy

le
62
LES ÉCOUTES DE NICOLAS SARKOZY VALIDÉES PAR LA COUR DE CASSATION
LES ÉCOUTES DE NICOLAS SARKOZY VALIDÉES PAR LA COUR DE CASSATION

PARIS (Reuters) - La Cour de cassation a validé mardi les écoutes et la procédure dans l'affaire de trafic d'influence et corruption pour laquelle le président des Républicains (LR) Nicolas Sarkozy est mis en examen.

Cette validation assombrit un peu plus la situation judiciaire et politique de l'ancien chef de l'Etat, mis en examen en février pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012. Nicolas Sarkozy ambitionne de participer à la primaire de la droite en novembre prochain.

Les soupçons de trafic d'influence sont apparus au détour d'une enquête sur des accusations de financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, poussant la justice à placer sur écoutes deux téléphones utilisés par l'actuel président des Républicains.

Les juges le soupçonnent d'avoir cherché à faciliter la promotion à Monaco de Gilbert Azibert, alors avocat général à la Cour de cassation, en échange de renseignements sur l'avancée du dossier sur des soupçons d'abus de faiblesse aux dépens de la milliardaire Liliane Bettencourt, pour lequel il a bénéficié d'un non-lieu.

(Gérard Bon, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le mercredi 23 mar 2016 à 14:42

    Tant que le peuple n'aura pas mis en place publique ces politicards ripoux qui spolient le pays depuis des deccennies dans leurs intérêts personnels, la France ne trouvera point de salut ni de solution à ces problèmes; c'est tout un système mafieux mis en place par une caste monarchique technocratique au nom d'une république devenue bananière dans la laquelle nos dirigeants se tiennent les uns les autres par la barbichette au lieu de s'occuper de la situation des français !!

  • sibile le mercredi 23 mar 2016 à 14:14

    quand un individu est innocenté des accusations dont il est victime de façon répétée pour lui nuire, on en déduit qu'il y a contre lui un harcèlement judiciaire et un acharnement inacceptable

  • sibile le mercredi 23 mar 2016 à 14:12

    si vous aviez les flics au bout du fil quand vous parlez à votre femme, vous aussi vous vous appelleriez Bismuth

  • ragni1 le mercredi 23 mar 2016 à 13:53

    à gauche aussi mais c'est un autre style

  • ragni1 le mercredi 23 mar 2016 à 13:52

    quand même une belle bande de bras cassés à droite

  • ragni1 le mercredi 23 mar 2016 à 13:52

    Va falloir se le cogner encore combien de temps celui-là ?

  • isacarno le mercredi 23 mar 2016 à 13:27

    Ça tRumP énormément les RiPoux ça se cash avec les Faux-Nez les faux-cul faux derches faux jetons se gavant de faux frais

  • isacarno le mercredi 23 mar 2016 à 13:14

    Paul Bismuth ça tRumP énormément

  • isacarno le mercredi 23 mar 2016 à 13:10

    Bête en cours

  • isacarno le mercredi 23 mar 2016 à 13:08

    "Quand un individu revient pour la 17e fois devant le tribunal, il doit être puni pour l'ensemble de son oeuvre"