La cour d'appel de Papeete renvoie une affaire impliquant Flosse

le
0

PAPEETE, 17 avril (Reuters) - La cour d'appel de Papeete a de nouveau refusé jeudi de juger sur le fond l'affaire de corruption dite de l'OPT (Office des postes et télécommunications) visant Gaston Flosse, évitant ainsi à l'ancien président du gouvernement de la Polynésie française un nouveau procès. La cour d'appel a confirmé l'arrêt qu'elle avait déjà rendu dans cette affaire le 24 juin dernier dans lequel elle estimait que le jugement de première instance devait être annulé en raison d'irrégularités dans la procédure qui rendait impossible l'examen de l'affaire en correctionnelle. Elle estimait en outre que l'instruction devait être rouverte afin de reprendre l'ensemble de la procédure. Le parquet, souhaitant gagner du temps dans ce dossier, avait rejeté cette injonction et saisi une seconde fois la cour d'appel pour qu'elle se prononce sur le fond, une demande à nouveau rejetée. En première instance, Gaston Flosse avait écopé le 15 janvier 2013 d'une peine de cinq ans d'emprisonnement, d'une amende de plus de 83.000 euros et de cinq ans d'inéligibilité pour trafic d'influence passif et corruption active pour des faits commis entre le 1er janvier 1994 et mars 2006. Flosse et ses co-accusés devaient, en outre, rembourser à l'Office des postes la somme de plus de 4,1 millions d'euros au titre du préjudice subi par l'office. L'affaire va devoir faire l'objet d'une nouvelle phase d'instruction débarrassée de toutes les erreurs ou manquements passés avant d'être entendue par un tribunal correctionnel, sans doute pas avant 2016, estiment les observateurs. Gaston Flosse, 83 ans, est sous le coup d'une peine d'inéligibilité de trois ans dans le cadre d'une affaire d'emplois fictifs jusqu'en 2017. Il a déjà annoncé qu'il se représenterait à la présidence de la Polynésie française en 2018. (Daniel Pardon édité par Pierre Sérisier) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant