La Coupe du monde à travers l'histoire : Suède 1958

le
0
Le roi Pelé (ici contre le Pays de Galles) se fait connaître en 1958 à l'âge de 17 ans.
Le roi Pelé (ici contre le Pays de Galles) se fait connaître en 1958 à l'âge de 17 ans.

Pour cette sixième édition, la Coupe du monde reste en Europe et se déroule en Suède. Elle a néanmoins perdu son créateur Jules Rimet, décédé deux ans plus tôt à l'âge de 83 ans. Le tournoi connaît encore un nouvel essor cette année-là, car la compétition est diffusée par la télévision à l'échelle planétaire. Cela tombe bien : les téléviseurs prolifèrent dans les salons des ménages occidentaux. D'ailleurs, la performance des Bleus (demi-finale) va avoir un impact culturel sur le pays. Beaucoup de Français de la génération baby-boom auront davantage comme premier souvenir du petit écran cette aventure scandinave de la bande à Raymond Kopa et Just Fontaine plutôt que les discours de René Coty ou du général de Gaulle. Pourtant, et cela deviendra à la limite une coutume, la formation tricolore est fortement critiquée par les médias nationaux avant le début du tournoi, notamment par le journal L'Équipe qui n'a pas attendu 1998 pour faire du bashing sur la sélection nationale. Mais les Bleus peuvent compter sur la compétence d'Albert Batteux, le légendaire entraîneur du Stade de Reims. Tel un Hervé Renard qui reprend un FC Sochaux en pleine déconfiture, Batteux va effectuer un énorme travail psychologique pour faire prendre conscience aux joueurs français de leur potentiel. Il organise aussi un stage de préparation de trois semaines avant le tournoi histoire de ressouder l'effectif. La Grande-Bretagne en force ! Seize...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant