La Coupe du monde à travers l'histoire : Mexique 1986

le
0
El Pibe de oro est sur le toit du monde en 1986.
El Pibe de oro est sur le toit du monde en 1986.

Comme le Chili en 1962, le choix du Mexique comme organisateur laisse perplexe à l'approche du Mondial. Cette nation a été touchée par un très violent séisme en septembre 1985 (plus de 10 000 morts), mais il était trop tard pour faire marche arrière. Au départ, c'est la Colombie qui était désignée comme hôte pour cette Coupe du monde 1986 à l'issue d'un comité exécutif tenu le 9 juin 1974. Mais ce pays a vite compris qu'il était incapable d'accueillir un tel événement sur le plan logistique et se désiste en 1983. La Fifa a alors envisagé de confier l'organisation du tournoi au Canada ou aux États-Unis, mais le faible engouement de l'Amérique du Nord à l'égard du ballon rond a conduit les décideurs à prendre une autre option. Ce sera celle du Mexique qui peut mettre en avant la réussite du Mondial 1970 déjà organisé sur les terres de Pancho Villa. Miracle, le tremblement de terre a laissé presque intacts les stades ! Le nombre d'équipes présentes en phase finale (24) demeure inchangé par rapport à l'édition de 1982, mais un profond changement a quand même été institué. Fini les deux phases de groupe, 16 équipes sortent désormais des poules et commencent à s'affronter au stade des huitièmes de finale. En raison du "match de la honte" de 1982 au cours duquel RFA et Autriche s'entendent pour éliminer l'Algérie, la Fifa décide que les derniers matches d'un même groupe se jouent en même temps. Les Bleus favoris pour la victoire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant