La Coupe du monde à travers l'histoire : Corée du Sud-Japon 2002

le
0
Le Brésilien Ronaldo a été le meilleur buteur de ce Mondial 2002.
Le Brésilien Ronaldo a été le meilleur buteur de ce Mondial 2002.

La douzième édition de la Coupe du monde nous offre une configuration inédite. Pour la première fois, la compétition se déroule conjointement dans deux pays : la Corée du Sud et le Japon. Et c'est la première fois qu'elle a lieu sur le continent asiatique. Le plateau ne paraît néanmoins pas aussi relevé qu'en 1998. La dream team des Pays-Bas n'est pas parvenue à se qualifier pour la phase finale, de même que la Yougoslavie et la Colombie. Des joueurs phares de cette époque comme Robert Pirès, le Brésilien Emerson (blessés) ou l'Irlandais Roy Keane (exclu) sont absents La saison des clubs a aussi été très éprouvante pour les organismes. Si 1998 nous avait montré les bienfaits de l'arrêt Bosman, notamment pour la France qui pouvait compter sur des joueurs titulaires dans les plus grandes équipes européennes, 2002 va mettre en lumière ses effets pervers. Beaucoup de vedettes des sélections nationales sont également des piliers dans leur club et ont été énormément sollicitées ces derniers mois. Le Sénégal humilie la France Résultat, certaines sélections se présentent en Asie avec de jolis effectifs - comme l'Argentine, la France ou l'Italie - mais dont beaucoup de joueurs sont sur les rotules. C'est le cas d'un certain Zinédine Zidane. Le joueur du Real Madrid a entériné son règne sur le football mondial en finale de C1 avec un but somptueux, mais sa cuisse gauche le fait souffrir et il ne peut pas participer aux deux premiers...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant