La Coupe Davis expliquée en une minute

le
0
Le trophée de la Coupe Davis sur un court de tennis.
Le trophée de la Coupe Davis sur un court de tennis.

La Coupe Davis existe depuis 1900 et, initialement, elle n'opposait que les États-Unis à la Grande-Bretagne. Elle porte le nom de son créateur, Dwight Davis, étudiant à Harvard et grand joueur de tennis. En 1905, seuls six pays y participent. En 2016, la Coupe Davis rassemble 135 nations. Les États-Unis possèdent le record de victoires avec 32 succès. La France pointe à la quatrième place avec neuf victoires. La dernière remonte à 2001, avec Yannick Noah, déjà capitaine. Entre 1927 et 1932, les célèbres « Quatre Mousquetaires » (René Lacoste, Henri Cochet, Jean Borotra, et Jacques Brugnon) ont remporté six fois le trophée, à eux seuls. Chaque rencontre oppose deux nations au meilleur des cinq matches : deux simples, un double, puis deux simples décisifs mais facultatifs. Le premier pays qui totalise trois victoires lors de ces matches est déclaré vainqueur. Le capitaine de chaque équipe sélectionne les joueurs qui représenteront leur pays lors du tournoi. Les joueurs les mieux classés de chaque pays s'affrontent lors du quatrième match, si aucune des équipes ne totalise trois victoires. Le trophée de la Coupe Davis est également appelé le Saladier d'argent. Pour son premier match de Coupe Davis 2016, l'équipe de France reçoit le Canada. Le match a lieu en Guadeloupe entre le 4 et le 6 mars. Une première dans l'histoire du tennis français.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant