La cote de popularité de Manuel Valls au plus bas depuis mars 2014

le
9
La cote de popularité du premier ministre Manuel Valls est tombée en mai à 22 %, le plus bas niveau depuis son arrivée à Matignon en mars 2014, selon la dernière livraison du baromètre mensuel de l'IFOP pour « Le Journal du dimanche ».
La cote de popularité du premier ministre Manuel Valls est tombée en mai à 22 %, le plus bas niveau depuis son arrivée à Matignon en mars 2014, selon la dernière livraison du baromètre mensuel de l'IFOP pour « Le Journal du dimanche ».

La cote de popularité de Manuel Valls est tombée en mai à 22 %, le plus bas niveau depuis son arrivée à Matignon en mars 2014, selon la dernière livraison du baromètre mensuel de l’IFOP* pour Le Journal du dimanche, dévoilée le 22 mai.

En chute continue depuis le début de l’année, le chef du gouvernement perd trois points par rapport au mois dernier et 17 par rapport à janvier. Il fait désormais 77 % de mécontents, un taux qui monte à 82 % chez les sympathisants des Républicains, 85 % chez ceux du Front de gauche et 89 % au Front national.

Depuis plusieurs mois, M. Valls est en butte à la colère d’une partie de la classe politique, y compris à gauche, et de certains syndicats opposés à la réforme du Code du travail que le gouvernement tente de faire adopter au Parlement.

De son côté, la courbe de François Hollande progresse quant à elle d’un point, à 15 % de satisfaits, et reste au-dessus du plancher de 13 % atteint par le chef de l’Etat en novembre 2014.

* Cette enquête a été menée en ligne et par téléphone du 12 au 21 mai auprès d’un échantillon de 1 925 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 il y a 8 mois

    15% de satisfaits pour Hollande ça fait beaucoup.Il doit y avoir une erreur

  • delapor4 il y a 8 mois

    Ah ! Les aristos on les pendra à la lanterne !

  • M999141 il y a 8 mois

    Monsieur Valls a un problème avec la démocratie. Il est pour l'état d'urgence permanent, fait voter des lois hors programme sans débat à coup de 49-3, fait preuve d'autoritarisme. Rien d'étonnant dans ces conditions, que les français n'en veulent plus. Et 22%, c'est encore beaucoup.

  • phili646 il y a 8 mois

    A moins que celle qui planque son téléphone dans son soutien gorge ne vienne jouer les trouble fête !!!

  • phili646 il y a 8 mois

    L'argument de l'exécutif est de noircir le tableau en dénonçant les propositions de la droite. Mais cette dernière annonce la couleur et ne traîne pas comme un boulet le discourt du Bourget !!!Les électeurs auront le choix entre un président qui a ouvertement pris ses électeurs pour des imbéciles et une droite plus ou moins libérale !!!

  • phili646 il y a 8 mois

    Leur chute n'en sera que plus dure !!!

  • phili646 il y a 8 mois

    S'il est une règle en politique c'est de prendre les mesures impopulaires en début de mandat. La loi travail est une erreur majeure de part sa date de mise en oeuvre.Hollande et Valls, qu'on nous a vendu pour de fins stratèges, ont fait preuve d'un amateurisme déconcertant !!!

  • M2766070 il y a 8 mois

    bjr frk , on ne parle meme plus de moland, lui doit etre à moins 95% .....

  • frk987 il y a 8 mois

    22% de satisfaits pour un socialo, ça frise l'exploit, l'incroyable.....on me dirait 2,2% que ma foi, c'est le taux de déficience normale dans la population mais 22....chapeau l'artiste.