La Côte d'Ivoire veut moderniser son secteur agricole

le
0

(Commodesk)

Dans le cadre du programme national d'investissement agricole (PNIA), adopté en conseil des Ministres le 21 juillet 2010, la côte d'Ivoire a présenté la semaine dernière un budget de 4 milliards de dollars dédié à la modernisation du secteur agricole d'ici 2015.

Le  numéro 1 mondial en matière de production de cacao veut multiplier par 5 sa productivité moyenne actuelle (400 kilos par hectare) pour atteindre 2 tonnes par hectare d'ici 2015.

Cet engagement fait suite à l'Etude 2010 du Centre International pour l'Agriculture Tropical(CIAT) qui prévoit une chute drastique de la production de cacao en Côte d'Ivoire d'ici 2030 et souligne les dégâts croissants causés par les conditions climatiques.

« Il n y a plus de routes et le cacao pourrit en brousse » souligne Ali Lakis, directeur général de SAF Cacao, l'un des principaux exportateurs sur le port de San Pedro.

Ce plan de modernisation prévoit alors une rénovation des routes, une meilleure distribution de semences et la construction d'espaces de stockage. Enrayer le vieillissement des plantations est le mot d'ordre de cette restructuration.

L'application du PNIA, qui concerne le secteur agricole en général, permettra « une croissance agricole de 8 ,9 % » selon le ministre de l'agriculture Mamadou Koulibaly.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant