La Côte d'Ivoire sur le chemin de la guerre

le
0
La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest se retrouve en première ligne pour tenter de sortir la Côte d'Ivoire de l'impasse. Ses présidents doivent se réunir vendredi, pour un sommet exceptionnel consacré à la situation ivoirienne.

L'hypothèse d'une solution militaire à la crise ivoirienne se renforce. «La possibilité de voir l'impasse politique se réduire par la diplomatie est compromise», reconnaît un observateur. Sous pression internationale depuis près d'un mois, Laurent Gbagbo ne donne aucun signe de faiblesse. Le président autoproclamé dispose toujours de toute la réalité du pouvoir et peut s'appuyer sur la fidélité d'une partie de l'appareil sécuritaire, visiblement bien entraîné. De son côté, le chef d'État élu, Alassane Ouattara, voit les solutions qui s'offrent à lui se réduire.

Dans Abidjan, ses nombreux partisans, matés et réprimés par l'armée, ne semblent plus à même de pousser le clan Gbagbo à la démission. Les tentatives d'étouffement économique du régime manquent elles aussi d'efficacité à court terme. Jeudi, malgré les difficultés, le gouvernement de Laurent Gbagbo a été en mesure de payer les 80 milliards de francs CFA (121 millions d'euros) de salaires

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant