La Côte d'Ivoire se veut la Rotterdam d'Afrique pour le pétrole

le
0
    ABIDJAN, 5 octobre (Reuters) - La Côte d'Ivoire prévoit 
d'investir près de 900 millions d'euros dans des infrastructures 
de transport et de stockage de produits pétroliers afin de créer 
la plus importante plate-forme d'Afrique sub-saharienne pour le 
commerce du pétrole, a annoncé le ministère ivoirien de 
l'Energie. 
    L'accroissement de la population et le développement 
économique ont entraîné une forte poussée de la demande en 
carburant en Afrique mais ce carburant est en grande partie 
importé en raison des faibles capacités de raffinage du 
continent. 
    La compagnie chargée du stockage va investir 420 milliards 
de francs CFA (640 millions d'euros) pour se doter d'ici 2020 de 
capacités de réserve de 1,5 million de mètres cubes, soit près 
de 1,2 million de tonnes, afin de faire de la Côte d'Ivoire la 
"Rotterdam de l'Afrique" et le plus grand marché de produits 
pétroliers d'Afrique sub-saharienne, a dit le ministère ivoirien 
de l'Energie dans un communiqué diffusé mardi soir. 
    La compagnie chargée du transport va pour sa part investir 
150 milliards de francs CFA (229 millions d'euros). 
    Une dizaine d'investisseurs possèdent des participations 
dans ces deux compagnies, dont Total  TOTF.PA  et Bolloré 
 BOLL.PA . 
 
 (Loucoumane Coulibaly; Bertrand Boucey pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant