La Côte d'Ivoire rouvre ses frontières fermées à cause d'Ebola

le
0
    ABIDJAN, 9 septembre (Reuters) - La Côte d'Ivoire a annoncé 
vendredi avoir rouvert ses frontières avec le Liberia et la 
Guinée, fermées depuis deux ans en raison de l'épidémie de 
fièvre hémorragique à virus Ebola qui a fait des milliers de 
morts chez ses voisins d'Afrique de l'Ouest. 
    "Nous avions dû prendre des mesures pour protéger notre 
pays. Et le fait que nous n'ayons pas eu le moindre cas doit 
être considéré comme un véritable succès", a déclaré le 
porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, en annonçant 
la fin de cette mesure. 
    La Côte d'Ivoire avait fermé ses frontières en août 2014, 
s'attirant les critiques de certaines organisations médicales 
qui avaient estimé qu'une telle mesure risquait d'aggraver 
l'épidémie tout en fragilisant un peu plus l'économie des pays 
concernés. 
    L'épidémie a touché 29.000 personnes en deux ans, dont 
11.000 sont mortes en grande majorité en Guinée, au Liberia et 
en Sierra Leone, avant qu'elle ne soit finalement déclarée 
terminée en juin. 
     
 
 (Joe Bavier; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant