La Côte d'Ivoire extrade trois ex-militaires burkinabés

le
0
    OUAGADOUGOU, 21 février (Reuters) - La Côte d'Ivoire a 
extradé vers le Burkina Faso trois militaires burkinabés 
réclamés par les autorités de Ouagadougou en raison de leurs 
liens présumés avec la tentative de coup d'Etat de septembre 
dernier, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques et 
judiciaires. 
    L'adjudant-chef Moussa Nébié, surnommé "Rambo", et deux 
autres anciens membres de la garde présidentielle, aujourd'hui 
dissoute, ont été arrêtés vendredi en Côte d'Ivoire et extradés 
samedi, a-t-on précisé dans la capitale du Burkina Faso. 
    Des membres du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) 
avaient mené un putsch contre le gouvernement de transition, en 
septembre dernier, et pris en otages le président, le Premier 
ministre et les membres du gouvernement, mais leur tentative de 
coup de force avait vite tourné court.   
 
 (Mathieu Bonkoungou, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant