La Corse remet à plat ses aides aux ferries

le
0
La collectivité, qui subventionne à la fois la SNCM et ses concurrents, veut réduire la facture.

La collectivité territoriale de Corse se penche, jeudi et vendredi, sur la desserte maritime de l'île de Beauté. Les 187 millions d'euros de subvention octroyés par l'État pour assurer les liaisons avec le continent ne couvrent plus les dépenses.

La collectivité a mis en place deux dispositifs qui se concurrencent et coûtent cher: d'une part, une délégation de service public attribuée à la SNCM et à la Méridionale avec 98,5 millions de subventions ; d'autre part, une aide sociale au passager (16 millions) qui bénéficie principalement à Corsica Ferries. «La délégation de service public est déséquilibrée par la concurrence de l'aide sociale au passager. Cela met en péril les finances de l'Office des transports corses», commente Paul-Marie Bartoli, le président de l'OTC, bras armé de la collectivité pour la mise en œuvre de la continuité territoriale. «Nous allons être en perte de 10 millions cette année et de 34 millions en 2013 si nous ne faiso

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant