La corrida jugée conforme à la constitution

le
0
Les Sages ont rejeté vendredi le recours de deux associations anti-tauromachie, reconnaissant le principe de «tradition locale ininterrompue» retenu pour autoriser les corridas dans certaines régions.

Les Sages ont tranché: l'organisation de corridas dans certaines régions françaises de tradition taurine est conforme à la Constitution. Le Conseil constitutionnel a rejeté vendredi matin le recours déposé par deux associations militant contre la tauromachie. Droits des animaux (DDA) et le comité radicalement anti-corrida (Crac) Europe voulaient que les sanctions infligées pour cruauté envers les animaux s'appliquent partout sur le territoire français. Et ce indépendamment du «principe de tradition locale ininterrompue» retenu par le législateur pour autoriser la tauromachie dans le sud de la France.

Mais selon le Conseil constitutionnel, il n'est pas anticonstitutionnel de prévoir des «différences de traitement» entre les régions à tradition tauromachique et les autres. «Ces pratiques traditionnelles ainsi autorisées ne portent pas atteinte à des droits constitutionnels protégés», ont estimé les Sages. Le critère de «tradition locale ininterrompue», inscr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant