La Corée du sud sur le point de se passer de l'Iran

le
0

(Commodesk) Pour limiter sa dépendance envers le pétrole iranien, la Corée du sud a trouvé des exportateurs de substitution. La Corée du sud était en 2011 le quatrième client de l'Iran, avec 244.000 barils par jour. Cela représentait 11% des exportations totales de l'Iran, qui est donc sur le point de perdre un client important.

Trop dépendant de la production iranienne, la Corée du sud a jusqu'à présent refusé de mettre en place l'embargo. L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont promis lundi 7 mai aux autorités de Séoul de compenser la baisse des quantités en cas de rupture des échanges avec Téhéran.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant