La Corée du Sud se mobilise pour sauver STX

le
0
Les créanciers du propriétaire des chantiers de Saint-Nazaire réclament la cession de ses activités en Europe.

Les créanciers ont saisi la barre de STX Offshore & Shipbuilding, en pleine tourmente, pour éviter le naufrage du propriétaire des chantiers de Saint-Nazaire et prévenir un périlleux effet domino pour l'économie sud-coréenne. La banque publique Korea Development Bank (KDB) et les autres créanciers vont concéder une rallonge de 730 millions de dollars pour permettre au groupe en perdition de faire face à ses obligations durant les prochaines semaines. Le tour de table doit être finalisé dimanche, après l'appel à l'aide lancé par STX il y a une semaine et à la suite d'intenses consultations à Séoul, selon la presse sud-coréenne.

Le temps est compté et l'enjeu de taille. Très endetté, le onzième groupe du pays doit faire face à l'arrivée à échéance d'environ 180 millions de dollars de dette d'ici au 14 mai et de plus de 900 millions de dollars ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant