La Corée du Sud rejette les propositions "trompeuses" de Pyongyang

le
0
    SEOUL, 23 mai (Reuters) - La Corée du Sud a rejeté lundi des 
discussions militaires proposées par le Nord, qu'elle qualifie 
d'"offensive de paix trompeuse", notamment car celles-ci ne 
comprennent aucune mention de l'arrêt du programme nucléaire 
nord-coréen. 
    La Corée du Nord a invité Séoul ce week-end à participer à 
des discussions entre responsables militaires dès la fin du mois 
ou début juin, dans le sillage des appels au dialogue du leader 
nord-coréen Kim Jong-un lors du Congrès du parti unique ce 
mois-ci. 
    "Le dialogue proposé par le Nord ne mentionne pas son 
programme nucléaire, qui constitue la question fondamentale pour 
la paix dans la péninsule coréenne, et pour les relations 
Sud-Nord", a dit un porte-parole du ministère sud-coréen de la 
Défense, Moon Sang-gyun. 
    "Proposer un dialogue sans exprimer aucune position sur la 
question de la dénucléarisation, est une offensive de paix 
trompeuse pour une paix trompeuse, qui manque de sincérité." 
    La Corée du Nord a conduit son quatrième essai nucléaire en 
janvier et lancé un missile de longue portée en février, 
suscitant de nouvelles sanctions internationales, et un 
durcissement de la part de la présidente sud-coréenne Park 
Geun-hye. 
 
 (Jack Kim; Julie Carriat pour le service français, édité par 
Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant