La Corée du Sud invente le Facebook pour couples

le
0
Seule faille de ce business model : le taux de ruptures.
Seule faille de ce business model : le taux de ruptures.

Comment garder la flamme dans un monde ultraconnecté ? Le pays le plus branché de la planète a trouvé la parade, aussi simple qu'une application smartphone. En Corée du Sud, l'application Between, spécifiquement réservée aux couples, rencontre un succès croissant avec plus de 4,2 millions de téléchargements et s'attaque désormais au reste de l'Asie. Un "Facebook" pour amoureux transis qui permet de créer une "cyberintimité" exclusive à grand renfort de vignettes "cute".

Au programme, échange de photos, de billets doux et de calendrier conjoint des prochains "rencards", sans oublier un espace pour régler les disputes conjugales. Une application qui ne peut s'ouvrir qu'à deux et dont on ne se déconnecte définitivement que le jour de la rupture. "Les réseaux sociaux comme Facebook permettent de multiplier les connaissances, mais c'est également épuisant. Nous avons senti que les couples veulent échapper à ce stress. Quand ils reçoivent un message Between, c'est une lumière dans leur quotidien", s'enthousiasme Tiger Kim, le responsable marketing de l'application lancée fin 2011 par la start-up Value Creators & Co.

70 messages par jour en moyenne

Au royaume de Samsung, Between est la nouvelle façon de dire à sa chère et tendre qu'elle a un statut à part dans la jungle des réseaux sociaux. En Corée du Sud, où la pénétration des smartphones est la plus forte au monde, l'usage des messageries instantanées telle Kakaotalk rythme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant