La Corée du Sud envisage de changer le lieu de son système anti-missile

le
1
    SEOUL, 4 août (Reuters) - La Corée du Sud envisage de 
changer l'emplacement du système anti-missile américain THAAD 
(Terminal High Altitude Area Defence) pour un autre lieu de la 
province de Seongju, dans le sud-est du pays, rapporte l'agence 
sud-coréenne Yonhap, citant le président Park Geun-hye.  
    Washington et Séoul ont annoncé en juillet s'être entendus 
sur le déploiement du "Terminal High Altitude Area Defense" 
(Thaad) dans la région de Seongju. Pyongyang a promis une 
"réponse physique" après cette annonce. 
    Des défenseurs de l'environnement s'inquiètent de l'impact 
du système dans la région rurale, notamment sur la santé des 
résidents. 
    "En lien avec les inquiétudes des résidents de Seongju, nous 
allons envisager un site différent si l'armée peut nous en 
recommander un", a dit le président Park selon Yonhap. 
    Un missile balistique a été tiré mercredi par Pyongyang 
depuis l'ouest de la Corée du Nord et a fini sa course dans la 
mer à l'est de ses côtes à proximité des eaux japonaises. 
  
 
 (Se Young Lee; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.