La Corée du Sud annonce 14 cas supplémentaires de MERS

le
0

SEOUL, 7 juin (Reuters) - Des responsables sud-coréens ont fait état dimanche de 14 cas supplémentaires de Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS en anglais), ce qui porte à 64 le nombre de cas diagnostiqués dans le pays, ainsi que d'un cinquième décès d'une personne atteinte du virus. Cette dernière, un homme âgé de 75 ans, était passée par une salle d'urgence d'un hôpital dans laquelle se trouvait un autre patient atteint du MERS. Le premier cas du MERS en Corée du Sud, pays le plus touché par le virus en dehors du Moyen-Orient, avait été rapporté le 20 mai. Le gouvernement sud-coréen est accusé d'avoir réagi de façon inefficace au départ, ce qui a permis à une personne rentrée d'Arabie saoudite d'infecter plus de la moitié des patients répertoriés. Le MERS a pour la première fois été identifié chez les humains en 2012. Il est causé par un coronavirus de la même famille que celui qui a déclenché le Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) qui a tué 800 personnes dans le monde en 2002 et 2003. Le Mers tue plus que le Sras. Son taux de mortalité est de 38%, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). (Jack Kim; Danielle Rouquié et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant