La Corée du Nord veut être reconnue comme une puissance nucléaire

le
0
La Corée du Nord veut être reconnue comme une puissance nucléaire
La Corée du Nord veut être reconnue comme une puissance nucléaire

Deux jours après son cinquième essai nucléaire, la Corée du Nord maintient la pression. Dans un communiqué, un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle KCNA, défend ce nouvel essai, mené seulement huit mois après le précédent, et qui a été unanimement dénoncé par la communauté internationale. Il explique qu'il s'agit d'une réponse nécessaire à la menace nucléaire posée par les Etats-Unis.

 

La Corée du Nord, annonce le communiqué, travaillera à développer sa force nucléaire «en qualité et en quantité». «Obama fait ce qu'il peut pour refuser (à la Corée du Nord) le statut stratégique d'Etat doté d'armes nucléaires, mais c'est aussi stupide que de tenter d'éclipser le soleil avec la paume (de la main)», déclare ce porte-parole.

 

Les Nord-Coréens, a assuré KCNA, sont unis derrière leur dirigeant Kim Jong-Un. «L'essai a prouvé la dignité du pays guidé par son commandant à la volonté de fer ainsi que la force du peuple nord-coréen», a déclaré à l'agence officielle nord-coréenne Choe Kwang-Ho, un scientifique du programme nucléaire.

 

Vers de nouvelles sanctions unilatérales contre Pyongyang

 

En visite au Japon, un haut diplomate américain a expliqué que Washington et Tokyo tentaient d'obtenir de la communauté internationale «la mesure la plus forte possible» pour riposter à Pyongyang. Sung Kim, représentant spécial pour la Corée du Nord au sein du Département d'Etat américain (ministère des Affaires étrangères), a laissé entendre que son pays pourrait prendre de nouvelles sanctions unilatérales face au «comportement provocateur et inacceptable des Nord-Coréens».

 

Le diplomate japonais chargé des questions nord-coréennes, Kenji Kanasugi, a indiqué pour sa part que Washington et Tokyo coordonneraient leur réponse avec Séoul. La présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye, a écourté sa visite au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant