La Corée du Nord soupçonnée de vouloir produire plus d'uranium

le
0

WASHINGTON, 12 août (Reuters) - La Corée du Nord semble être en train d'augmenter sa capacité de production d'uranium, qui pourrait être employée pour accroître son arsenal d'armes nucléaires, conclut un expert américain dans une étude publiée mercredi par le site internet spécialisé 38 North. D'après cet expert, Jeffrey Lewis, des photos prises récemment par satellite montrent que la Corée du Nord a entrepris depuis un an de moderniser le site de production d'uranium de Pyongsan, dans le sud du pays. "La rénovation suggère que la Corée du Nord se prépare à augmenter la production d'uranium à partir d'une mine proche", a ajouté Jeffrey Lewis, qui dirige le Programme de non-prolifération en Asie de l'Est du Monterey Institute of International Studies. "Une hypothèse serait la Corée du Nord enrichisse l'uranium pour augmenter son arsenal d'armes nucléaires." Mais Pyongyang pourrait aussi avoir pour intention d'utiliser l'uranium pour produire du combustible destiné au réacteur expérimental à eau légère en construction sur le site nucléaire de Yongbon, et d'autres futurs réacteurs à eau légère, poursuit-il. La Corée du Nord a procédé à trois essais nucléaires, le dernier en date en février 2013, et se présente désormais comme un Etat doté de l'arme nucléaire. Elle assure ne pas vouloir entamer avec les Etats-Unis un dialogue comparable à celui qui a abouti le mois dernier à un accord sur le programme nucléaire de l'Iran et affirme que ses capacités nucléaires constituent un instrument de "dissuasion essentielle" contre la politique hostile de Washington. Des experts d'un institut dépendant de la Johns Hopkins University ont estimé en février que l'arsenal nucléaire nord-coréen pourrait atteindre 20, 50 ou 100 ogives d'ici cinq ans, contre 10 à 16 alors. Selon un article du Wall Street Journal, des experts nucléaires chinois ont averti en avril que Pyongyang pourrait déjà disposer de 20 têtes nucléaires et de la capacité de produire suffisamment d'uranium de qualité militaire pour doubler son arsenal en un an. (David Brunnstrom; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant