La Corée du Nord propose un moratoire nucléaire conditionnel

le
0

SEOUL, 10 janvier (Reuters) - La Corée du Nord a proposé samedi d'observer un moratoire sur ses essais nucléaires si les Etats-Unis renonçaient aux manoeuvres militaires qu'ils effectuent chaque année avec la Corée du Sud. La proposition, indique l'agence officielle nord-coréenne KCNA, a été transmise vendredi à Washington par les "canaux appropriés". Elle reprend une demande formulée à plusieurs reprises par les autorités de Pyongyang qui considèrent ces manoeuvres comme la principale raison des tensions dans la péninsule coréenne. "Le message proposait que les Etats-Unis contribuent à un apaisement de la tension dans la péninsule coréenne en suspendant temporairement les exercices militaires conjoints en Corée du Sud et dans ses environs", rapporte KCNA. "Le message dit que dans ce cas la RPDC est prête à prendre une mesure en réponse en suspendant temporairement les essais nucléaires qui inquiètent les Etats-Unis", poursuit l'agence. La Corée du Nord a procédé à trois essais nucléaires, le dernier en février 2013, et est soumise à une série de sanctions de l'Onu pour infractions aux avertissements de la communauté internationale contre l'expérimentation d'engins atomiques en vue de se doter d'un arsenal nucléaire. La Corée du Nord a plusieurs fois promis d'observer un moratoire sur ses essais nucléaires et ses tirs de missiles en échange de mesures de même nature de la part des Etats-Unis. Un accord avait même été conclu en ce sens en février 2012 avant d'être remis en cause deux mois plus tard. Américains et Sud-Coréens affirment que les exercices militaires qu'ils mènent conjointement chaque année n'ont qu'une nature défensive et visent à éprouver leur capacité de réaction face à une éventuelle agression nord-coréenne. (Jack Kim; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant