La Corée du Nord promet de renforcer sa dissuasion nucléaire

le
0
    NATIONS UNIES, 23 septembre (Reuters) - La Corée du Nord a 
réaffirmé vendredi, par la voix de son ministre des Affaires 
étrangères, sa détermination à renforcer sa capacité militaire 
nucléaire en dépit des condamnations et des sanctions des 
Nations unies. 
    Devant l'Assemblée générale de l'Onu, le ministre Ri Yong Ho 
a affirmé que la dissuasion nucléaire constituait pour son pays 
"une mesure justifiée d'auto-défense" face "à la menace 
nucléaire persistante des Etats-Unis". 
    "Disposer de l'arme nucléaire est la politique de notre 
pays", a déclaré Ri Yong Ho. "Tant qu'existe un Etat nucléaire 
ayant des relations hostiles avec la RPDC, notre sécurité 
nationale et la paix dans la péninsule coréenne ne peuvent être 
défendues qu'avec une dissuasion nucléaire fiable", a-t-il 
ajouté. 
    Le ministre a estimé que la péninsule coréenne était l'un 
des endroits "les plus dangereux du monde qui pouvait déclencher 
une guerre nucléaire" et la responsabilité de cette situation 
incombe, selon lui, "totalement" aux Etats-Unis. 
    La Corée du Nord "continuera à prendre des mesures pour 
renforcer ses forces armées nucléaires à la fois en quantité et 
en qualité", a-t-il poursuivi. 
    Les essais nucléaires et les tests de missiles balistiques 
auxquels se livrent les autorités de Pyongyang ont été condamnés 
par la communauté internationale et ont conduit à plusieurs 
trains de sanctions de la part des Nations unies. 
    Des discussions sont actuellement en cours pour l'adoption 
de nouvelles mesures de rétorsion après l'essai souterrain - le 
cinquième du genre - conduit par le régime nord-coréen le 9 
septembre. 
     
 
 (David Brunnstrom et Rodrigo Campos; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant