La Corée du Nord menace les Etats-Unis d'une "avalanche d'obus"

le
2

SEOUL, 8 janvier (Reuters) - La Corée du Nord menace les Etats-Unis d'une "avalanche de balles et d'obus sur son territoire" si Washington ne retire pas ses sanctions, rapporte jeudi l'agence de presse publique nord-coréenne KCNA. Le président Barack Obama a publié un décret vendredi dernier visant à empêcher l'accès du régime communiste de Pyongyang au système financier américain dans la foulée de la cyber-attaque dont ont été victimes les studios Sony Pictures Entertainment 6758.T et dont Washington attribue la responsabilité à Pyongyang. ID:nL6N0UH26B La Corée du Nord, qui dément être responsable de cette attaque, a pour habitude d'utiliser des termes agressifs et imagés pour menacer de conflit ses deux grands ennemis, les Etats-Unis et la Corée du Sud. "Les Etats-Unis doivent renoncer de leur propre chef à leur politique hostile envers la RPDC (République populaire démocratique de Corée, NDLR) s'ils ne veulent pas souffrir d'une catastrophe militaire", rapporte l'agence KCNA, qui cite la Commission de défense nationale, dirigée par le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. "Nous avons pris cette position parce que toutes les 'sanctions' imposées pour l'instant par les Etats-Unis contre la RPDC sont fondées sur une hostilité tenace et un dégoût envers elle et la politique hostile de Washington envers elle", déclare KCNA. "C'est aussi parce que des 'sanctions' ont été inventées sous des conditions et des prétextes absurdes", ajoute l'agence de presse. Les nouvelles sanctions annoncées vendredi visent trois entités, dont les services de renseignements militaires de Pyongyang, ainsi que dix personnalités ayant des liens avec les ventes d'armes. Les sanctions financières se sont montrées efficaces contre l'Iran et la Russie mais elles ont eu un impact limité sur la Corée du Nord, qui fait l'objet de sanctions de la part des Etats-Unis depuis plus de 50 ans. (James Pearson; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le jeudi 8 jan 2015 à 13:38

    Non, dans quelques temps il y aura peut-être réunification et comme ils travaillerons moins chers ça fera encore des concurrents en plus. On n'est pas sorti de l'auberge.

  • M1360996 le jeudi 8 jan 2015 à 12:54

    Eux aussi il faudrait s'en occuper une bonne fois pour toute...