La Corée du Nord furieuse contre les missiles du Sud

le
0
Les États-Unis se retrouvent en porte-à-faux après leur feu vert à l'allongement de la portée des missiles sud-coréens.

La réplique ne s'est pas fait attendre. Fidèle à ses habitudes, le régime nord-coréen a brandi la menace d'une guerre nucléaire contre Washington, au lendemain d'un accord historique autorisant l'allongement spectaculaire de la portée des missiles sud-coréens. L'armée de Kim Jong-un «a placé à portée de tir non seulement les forces américaines dans la péninsule coréenne, mais aussi le Japon, Guam et même le territoire des États-Unis», a rugi mardi un porte-parole de la puissante Commission de la défense nationale, organe clé de la dictature. L'armée nord-coréenne, forte de plus de 1,2 million d'hommes est prête à répliquer avec sa «capacité nucléaire», «missile contre missile» aux tentatives d'invasion des «impérialistes».

Ce déluge verbal est la réplique de Kim à l'annonce bien réelle, dimanche par Séoul, du quasi-triplement de la portée de ses missiles balistiques, avec la bénédiction du Pentagone. D'ici à cinq ans, l'armée du Sud va dépl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant