La Corée du Nord évoque un "succès" après un tir de missile

le
0
    SEOUL, 25 août (Reuters) - Le missile balistique lancé 
mercredi d'un sous-marin de la Corée du Nord a été supervisé par 
le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un qui l'a déclaré un "succès" 
qui met le pays "au premier rang" des puissances militaires 
nucléaires, rapporte jeudi l'agence de presse officielle 
nord-coréen KCNA. 
    Le missile, un MSBS (missile mer-sol balistique 
stratégique), a parcouru environ 500 kilomètres avant de 
s'abattre dans la mer du Japon. 
    "Un tir de missile balistique stratégique lancé d'un 
sous-marin a été mené avec succès sur les conseils du commandant 
suprême de l'Armée populaire de Corée, Kim Jong-un", rapporte 
l'agence KCNA. 
    "Il a noté avec fierté que les résultats du test prouvaient 
que la RPDC avait rejoint le premier rang des puissances 
militaires pleinement équipées d'une capacité d'attaque 
nucléaire", ajoute l'agence de presse nord-coréenne.  
    La dépêche de KCNA ne donne pas la date du lancement. 
L'agence omet traditionnellement les référence au moment et au 
lieu des activités de son dirigeant. 
    Le test a montré que le système de contrôle et de guidance 
du missile à propergol solide ainsi que le retour dans 
l'atmosphère de l'ogive ont passé les exigences opérationnelles, 
a déclaré KCNA.  
    Selon les Etats-Unis et la Corée eu Sud, le missile a été 
tiré près de Sinpo, une ville côtière, où la présence d'une base 
pour submersibles a été localisée. Le Japon a précisé que le 
missile avait atteint sa zone de d'identification de défense 
aérienne, ce qui est sans précédent. 
    Selon des diplomates, le Conseil de sécurité des Nations 
unies devait tenir mercredi, à la demande des Etats-unis et du 
Japon, une réunion à huis-clos pour discuter du dernier 
lancement nord-coréen. 
 
 (Jack Kim; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant