La Corée du Nord déterminée à lancer sa fusée

le
0
Malgré les pressions de la communauté internationale, Pyongyang menace de tirer entre le 12 et le 16 avril son engin, tout en assurant que cette opération n'a qu'un objectif civil. Celui de placer en orbite un satellite d'observation terrestre.

La Corée du Nord promet une démonstration de force cette semaine pour le centième anniversaire de la naissance de son fondateur. Outre la mise en avant de son nouveau leader Kim Jong-un et des cérémonies grandioses organisées dans la capitale Pyongyang, le régime nord-coréen prévoit le lancement d'une fusée afin de placer en orbite un satellite d'observation terrestre. Un projet controversé qui a suscité de nombreuses condamnations de la communauté internationale. Mais la Corée du Nord, déjà sous le coup de sanctions sévères, est bien déterminée à procéder au lancement de son engin Unha 3, ses précédentes tentatives en 1998 et 2009 ayant échoué.

Alors que Pyongyang assure que le tir de sa fusée n'a qu'un objectif civil, les États-Unis et leurs alliés, notamment sud-coréens et japonais, dénoncent un test déguisé de missile balistique à longue portée qui pourrait être suivi, selon des sources militaires sud-coréennes, par un essai nucléaire. Washingt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant