La Corée du Nord défie les États-Unis avec le tir d'une fusée

le
1
Pour célébrer le centenaire de la naissance de Kim Il-Sung, Pyongyang annonce qu'il effectuera un tir de sa fusée Unha 3 le mois prochain, en violation des résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU.

A Séoul

Pyongyang souffle le chaud et le froid. Deux semaines après avoir annoncé un moratoire sur le nucléaire, la Corée du Nord défie de nouveau les Etats-Unis en annonçant un test de fusée qui viole les résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU. Vendredi, le régime stalinien a annoncé qu'il effectuera un tir de sa fusée Unha 3 le mois prochain pour célébrer le centenaire de la naissance de son fondateur Kim Il-Sung, le 15 avril.

Pyongyang clame ses visées pacifiques et affirme que l'opération a pour but de placer sur orbite un satellite d'observation terrestre baptisé Kwangmyongsong-3, entre le 12 et 16 avril. Mais cette annonce a immédiatement déclenché la colère du frère ennemi sud-coréen qui a dénoncé un «acte grave et provocateur qui menacerait la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne et la région». Séoul, allié des Etats-Unis, estime que ce test violera la résolution 1874 du Conseil de sécurité qui interdit au Royaume ermite de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 16 mar 2012 à 12:14

    Les habitants crèvent de tout, l'aide humanitaire pour leur survie et tout le fric est dépensé en armement, fusées et bombe atomique.