La Corée du Nord de nouveau privée d'internet, selon des experts

le
0
La Corée du Nord de nouveau privée d'internet, selon des experts
La Corée du Nord de nouveau privée d'internet, selon des experts

La Corée du Nord a été brièvement privée de connexion internet mardi, au lendemain d'une première coupure générale qui pourrait avoir été orchestrée en représailles à l'attaque informatique contre Sony Pictures, selon une société de cybersécurité.Les quatre réseaux de connexion nord-coréens, qui passent tous par le géant chinois des communications Unicom, ont été mis en hors service à 15H41 GMT et le sont restés pendant un peu plus d'une heure, a assuré la société américaine Dyn Research.Lundi, la Corée du Nord avait déjà été coupée du réseau mondial pendant neuf heures après avoir été accusée par les Etats-Unis d'être derrière le vaste piratage de Sony Pictures.Le président Barack Obama avait assuré dimanche que Washington répliquerait à Pyongyang face à ce hacking qui avait poussé Sony à annuler la sortie en salles de "L'interview qui tue!", un film parodique narrant une tentative d'assassinat du leader nord-coréen Kim Jong-Un.Mardi, le département d'Etat américain a toutefois refusé de confirmer ou non si Washington était impliqué dans la panne de réseau géante en Corée du Nord."Je laisse aux Nord-Coréens le soin de dire si leur internet fonctionne ou pas, et pourquoi", a simplement déclaré la porte-parole adjointe du Département d'Etat Marie Harf lors d'une conférence de presse.La cause des coupures de réseau dans cette dictature communiste, où l'accès à internet est déjà restreint, ne sont pas connues en détail. Mais, selon les experts, elles serraient liées à des attaques informatiques par "déni de service".Les Etats-Unis ont par ailleurs appelé Pékin à jouer de son influence auprès de la Corée du Nord pour l'inciter à cesser de parrainer des attaques informatiques.Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a discuté de ce sujet avec son homologue chinois Wang Yi lors d'une conversation téléphonique le week-end dernier, a ainsi indiqué la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant